A partir de 18 kg : le rehausseur

Le bassin ne parvient à sa maturité osseuse qu’à l’adolescence, il est nécessaire d’ajuster son positionnement à l’aide d’un rehausseur.


Adopter la bonne position

• Vérifier la position de la partie ventrale de la ceinture : des accoudoirs le plus bas possible la forcent à passer sous le ventre.
Positionnée à la racine des cuisses,elle évitera le  » sous-marinage  » (glissement de la ceinture qui peut entraîner des lésions abdominales).

Préférer le rehausseur à dossier

• Les rehausses à dossier,équipées d’un guide-sangle, évitent que la sangle diagonale appuie sur le cou.
• Le dossier protège aussi du risque de projection des bagages en cas de choc arrière.

Un âge critique pour la sécurité

• Un enfant positionnant de façon incorrecte la sangle ventrale de la ceinture, passant la sangle diagonale sous ses bras ou utilisant la ceinture centrale deux points présente des risques d’éjection ou de blessures abdominales graves : hémorragies internes, lésions au foie ou à la rate…

Soyez ferme et exemplaire !

• Même si ce n’est pas toujours facile, il faut être ferme avec l’enfant pour préserver sa sécurité… et rester soi-même exemplaire.
Appliquer et faire appliquer ces règles participent à l’éducation active de l’enfant : ses connaissances et son comportement se construisent avant tout sur son expérience quotidienne.

A LIRE aussi:
=> Le nourrisson : dos à la route impératif
=> Les bébés De 13 à 18 kg : le siège harnais à cinq points

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.